Accueil du site > Découvrir Brunoy-Val d’Yerres > La Paroisse de Quincy-Varennes

La Paroisse de Quincy-Varennes


POPULATION :
- 9.322 habitants

Accueil Paroissial
- à la Maison paroissiale "Le vieux puits"
14, rue Mère Marie Pia à Quincy sous Sénart (91480)

- le samedi : de 10 h à 12 h (sauf vacances scolaires)

- Responsable du catéchisme :
Elisabeth Dos Santos, Tél. 06 62 87 97 04

- Téléchargez notre agenda paroissial :

PDF - 314.1 ko
Agenda Quincy 2017-18

Église Ste Croix de Quincy :

Eglise Sainte Croix

- ouverte tous les jours de 10 h à 18 h
- Messe : le mardi à 19 h, en alternance avec Varennes (adoration de 18 h 30 à 19 h) Voir le calendrier des messes :

PDF - 236.8 ko
Messes du Mardi 2017-18

- Messe : le vendredi à 9 h (adoration de 8 h 30 à 9 h)
- Messe : le dimanche à 10 h 30, sauf le 1er du mois, à Varennes
- Chapelet : le samedi à 16 h 30 à l’église Ste Croix

Cette église de campagne renferme peu d’oeuvres d’art :
- une Vierge à l’enfant en bois polychrome du XVIème siècle,
- un intéressant Christ en croix de 1519, malheureusement recouvert, lors de la restauration de 1877, d’une peinture marron qui estompe la finesse des traits,

Deux vitraux retiendront l’attention des amateurs :
- celui de sainte Hélène au pied de la croix, du XIVème siècle,
- celui de la Crucifixion qui est du XVIème siècle.

Extrait de Brie-Comte-Robert et le Val d’Yerres à la Belle Epoque par René-Charles PIÀNCKE -Ed. Arnattels 1993 (Préface de Jean GAUTIER)

Église St SULPICE de Varennes

Eglise Saint Sulpice

- ouverte de 16 h 30 à 18 h (le dimanche)
- Messe : le 1er dimanche du mois, à 10 h 30, les autres dimanches à Quincy

Édifiée en 1537, à l’emplacement d’une chapelle qui existait déjà en 1399, l’église Sainte-Croix de Quincy a été restaurée entre 1875 et 1877. On peut y voir quelques pierres tombales (1583,1612,1623,1783) relevées le long des murs lors des derniers gros travaux, deux obits (pierres gravées commémorant la fondation de messes anniversaires dites pour les défunts), l’un de 1553 en belles lettres gothiques, surmonté d’une descente de croix et de deux blasons, l’autre de 1613.

Dédiée à Saint Sulpice, l’église a été construite à la fin du XIIIème siècle.

L’on peut y voir dans son dallage quatre pierres tumulaires de seigneurs, dont celle de Fremin de La Sangle mort en 1492, et de dames du lieu et une très belle Mater dolorosa. Cette statue de la fin du XVIIème siècle - visiblement inspirée de Germain Pilon - a été fâcheusement badigeonnée d’un vernis blanc brillant. Les vitraux d’origine furent remplacés (fin XVIIème, début XVIIIème ?) par des vitraux du XIIIème siècle, originaires de l’église abbatiale de Jarcy. En raison de leur vétusté, ils firent place à de nouveaux vitraux, en 1882. Ceux du XIIIème siècle, jugés particulièrement intéressants par les Monuments Historiques, furent finalement acquis par l’État, pour le premier musée des Arts Décoratifs.

Extrait de Brie-Comte-Robert et le Val d’Yerres à la Belle Epoque par René-Charles PIÀNCKE, Ed. Arnattels 1993 (Préface de Jean GAUTIER)


L’église a fait l’objet d’une rénovation complète sur une période de 2 ans (2000-2002) : clocher, toiture, sols, nettoyage des statues, réouverture de la porte donnant sur l’ancien cimetière. Mais surtout, remplacement des dix vitraux encrassés et fortement endommagés par des vitraux modernes, sur le thème de l’arbre de Jessé, dessinés par une jeune dessinatrice, Carole BENZAKEN et réalisés par les maîtres-verriers DUCHEMIN.

Par ailleurs, le sculpteur Nicolas ALQUIN a réalisé pour le choeur un autel, un ambon et une croix en ardoise qui donnent à l’église rénovée une originalité incontestée.

L’église ainsi rénovée a été dédicacée par notre évêque, Mgr Michel DUBOST, le 22 septembre 2002. D’autres restaurations (fresques) sont encore en cours.

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share